Lundi 3 Juillet 

DSC07119

Week-end à Bandol... Le premier depuis longtemps. On a enfin rouvert l'appartement et retrouvé quelques vieilles habitudes. Mais j'avoue avoir eu bien du mal à me "mettre dans le bain" ! Déjà au sens propre, impossible de profiter de la mer dont la température oscillait entre 17 et 18° sous un ciel, certes magnifique, mais balayé par un mistral violent et glacial. Même le sable était froid et donnait assez peu envie de s'y allonger. Pas vraiment ma tasse de thé ! Mais contre la météo et ses caprices, les simples mortels que nous sommes ne peuvent rien faire. Par contre, au fil des pas, je constate que la ville me devient de plus en plus étrangère. Je ne m'y retrouve plus comme avant. Et quand j'ai découvert, en débouchant sur le port, la fête foraine, bien sûr habituée des lieux depuis toujours, mais cette année, implantée entre l'embarcadère de Bendor et le Quiosque à Musique, j'ai eu un sentiment étrange... Comme si Bandol n'était plus vraiment Bandol. Cette haie de baraques hétéroclites, bruyantes, aux néons agressifs, plus ou moins hautes, cache en grande partie le Quai d'honneur et ses jolis bateaux... Le jeu de boules et ses joyeux cris... Le Quiosque à musique et ses couleurs de soleil... Et même "notre" île Bendor d'ordinaire à portée de regard ! Cette promenade très prisée des Bandolais comme des touristes devra donc attendre une quinzaine de jours avant de retrouver son charme et son espace...