Mots du Sud

19 août 2016

A la claire fontaine !

Vendredi 19 Août 

Morgan 1

 A la claire fontaine... de la place Morgan, sous le chaud soleil de cette fin de mois d'août ! Elle en a fait coulé de l'encre la rénovation de cette place de Salon de Provence... Elle a alimenté les rumeurs et les articles de presse tout au long de son chantier... Long, très long chantier ! Elle a pris son temps pour se faire belle mais j'avoue que ça en valait la peine. De jolies terrasses aux offres très diverses, des arbres qui commencent à donner un peu de verdure et surtout ces fontaines originales et si agréables en cette période estivale ! Des jets d'eau au son cristallin et des bassins limpides qui ferment la place devant le tout nouveau bowling... Un vaisseau futuriste qui abrite de nombreux restaurants et commerces. Salon en marche vers son avenir. Un lieu vaste et ouvert qui accueille des manifestations tout au long de l'année dans un cadre totalement rénové. Morgan est sans conteste une place qui compte dans la vie Salonnaise et chacun y trouvera "terrasse à son goût" pour passer un moment sympathique dans l'un des établissements qui l'entourent. Le Goût d'Orient, la Pizza del'Arte avec sa salle panoramique en duplex, l'Etable à vins font partie de ces nouvelles enseignes sans oublier les grands "classiques" comme l'excellent restaurant L'Entre-Deux Côtes, flanqué de sa célèbre vache noire et blanche, où la cuisine aux saveurs familiales et locales ne déçoit jamais... 

morgan 2

 

Posté par francette83 à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


17 août 2016

Belle au naturel...

Mercredi 17 Août 

DSC_0007

 

Tout au fond du jardin, 
Près de la fontaine, 
Eclose au petit matin 
Sous la rosée sereine,
Elle trône au soleil, 
Insolente et fragile, 
Le coeur vermeille,
Aux senteurs vanille.


Ses pétales poudrés
Doux comme du coton,
Suivent le pas cadencé
Du vent sur l'horizon,
Ses couleurs aquarelle
S'éveillent en plein midi
Tellement belle au naturel
Qu'un rien lui suffit 

Dès que part la lumière,
A l'approche de la nuit, 
Elle ferme les paupières
Et se met bien à l'abri,
Au creux de son feuillage,
Endormie peut-être ,
Elle s'enfuit et voyage, 
Pour le lendemain renaître.

Alain Souchon & Laurent Voulzy - Le Pouvoir Des Fleurs Live @ Zénith, Paris, 2015 HD

 

 

 


Posté par francette83 à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2016

Diego...

Lundi 15 Août

Diego

 

 

Diego

A l'abri sous un palmier
Il rêve de Méditerranée
Sous le soleil du Nord
Les rayons tapent fort 
Des milliers d'oiseaux
S'envolent tout là-haut
Vers de lointains pays
Dès que se retire la nuit

Diego, libre dans sa tête
Lové au coeur du jardin
Il s'endort peut-être...
Révant de souris vertes
Il n'entend plus à rien
Et s'endort peut-être...

Ni barreaux, ni serrure
Dans son écrin de verdure 
Bienheureux il se prélasse 
Au calme sur sa terrasse
En parfait félin, il attend, 
Une proie facile en passant
Rien ne sert de courir
Juste à l'ombre se tapir

 

Pour Louis...



 



Posté par francette83 à 19:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 août 2016

Il a rallumé le feu...

Vendredi 12 Août

DSC08251

Il a rallumé le feu dans le ciel Bandolais, lui l'enfant du pays, graine de "vedette" depuis de nombreuses années et une voix en or, c'est certain. Grégory Bakian fait son chemin dans cette voie difficile qu'est le monde de la musique. Des curieux ou bien des connaisseurs se sont mélangés hier soir autour de la scène pour le découvrir ou réécouter le récital varié et talentueux qu'il a offert une fois encore à sa ville.

DSC08252

DSC08263

Le quiosque à musique en toile de fond... la voûte céleste comme couverture et la mer à deux pas.. Le port a etrouvé le temps d'une soiré la douceur des concerts qu'on aimait tant. A la fois sobre et impliqué, fragile ou rockeur, nostalgique ou plein de fougue, ce jeune chanteur à la présence évidente a conquis le public présent en interprétant ses propres titres ou bien en revisitant quelques standars de ceux qui ont marqué sa vie et ses goûts.

DSC08257

DSC08266

DSC08267

DSC08272

Plusieurs rappels... Un contact direct avec son public et une heure et demi de bonne musique. De quoi en ravir plus d'un et espérons qu'il nous reviendra de temps en temps pour poursuivre le voyage.

MAH08271

 

 

 

 

 

 

 

Posté par francette83 à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2016

Une blonde sur le port...

Dimanche 7 Août

été 2016 (12)

Baila, "ma blonde", en balade sur le port de Bandol... Heureuse comme toujours et attentive aux moindres détails qui l'entourent... Ses congénères à "4 papattes" bien sûr, mais aussi les "admirateurs sur 2 pattes" rencontrés au hasard du quai et séduits par son " sourire craquant" ! Une caresse par-ci, une gratouille par-là, des enfants qui ont envie de glisser leurs doigts dans son pelage blond et soyeux dans lequel joue la brise marine. Fraîchement toilettée, elle affiche son âge sans nostalgie !


été 2016 (7)

Toujours impassible et docile, elle pose sans souci pour la photo en attendant que son "papou" profite des bateaux du port. Surtout des voiliers, souvenirs d'une expérience de skipper dans sa jeunesse ( jeunesse de son papou, bien sûr !). Et c'est vrai qu'il est beau notre port ! Avec sa forêt de mâts blancs qui viennent titiller le bleu du ciel. Des anneaux bien remplis. Du plus petit au plus frand, du plus moderne au vieux gréement, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies.

été 2016 (5)

été 2016 (4)

été 2016 (10)

Avec de temps à autres un bel oiseau du large qui prend son temps sur un rocher juste avant de reprendre son vol libre et majestueux sur les flots d'azur...

été 2016 (2)

Posté par francette83 à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 juillet 2016

Dél-ices !

Samedi 30 Juillet

misto 4

Miramas le Vieux, hier soir... Petite virée "glacée" pour profiter de l'ambiance unique de ce village médiéval perché de notre belle Provence. Les ruelles s'assombissent, le jour se retire tout doucement sur la pointe des pieds et le soleil donne une couleur dorée à l'ocre des pierres. 

misto 5

 Juste avant de plonger derrière les collines qui entourent l'Etang en direction d'Istres, sur la route de l'Au-delà... Tout un programme ! Maisons aux grands murs pleins de secrets protégés par des lierres qui montent jusqu'au ciel. Un voyage dans le temps qui opère toujours sur moi. Puis on atteint le château sur les pavés inégaux, pas faciles à dompter en sandalettes à talons !!! Et c'est là qu'on prend conscience que cette citadelle est très en hauteur... Stratégiquement idéalement placée pour voir arriver tous les "intrus" venus d'ailleurs.

misto 2

misto 7

Hier, ils étaient là en masse. Touristes venus des 4 coins de France et d'ailleurs. Locaux en mal de parenthèse de fin de semaine. Parking incroyablement bondé. Terrasses panoramiques bien remplies mais nous avons eu de la chance. Le Misto nous a offert une table en tête à tête avec l'Etang pour profiter des dernières lueurs du couchant. Sous les douces lumières des lampadaires aux accents d'antan bien sûr. 

Misto 1

 Sans oublier le but premier de la manoeuvre, déguster une des délicieuses coupes glacées, "dél-ices", fabriquées maison, qui sont la griffe de l'endroit... Misto ou Quillé, on ne peut pas monter au Vieux MIramas sans céder à la tentation. Crèmes glacées ou sorbets, crêpes salées ou sucrées, tous les gourmands y trouvent leur compte dans un cadre très agréable et assez reposant... Car même quand la foule est là comme c'était le cas hier soir, le village est piéton, donc pas de bruits de moteurs ou de klaxons, pas de fumées d'échappement. 

 

Posté par francette83 à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2016

Loup y es-tu ?

Mercredi 20 Juillet

golf 2016 (12)
Loup y es-tu ? Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup y est ! Oui, il était bien là au bord du chemin, ce matin... Le joli loup de bois sculpté, entre le Golf de Corrençon et le Clariant, sur le sentier du GR 92, aux portes de la réserve naturelle du Vercors. Deux heures de marche tranquille avec un départ assez "chaud" lorsqu'il longe les greens du golf. Mais peu importe les degrés qui grimpent, les couleurs pures font oublier les efforts fournis.

golf 2016 (8)

golf 2016 (10)

golf 2016 (11)

golf 2016 (51)
Et puis dès qu'on bifurque à gauche, en direction du Rocher de l'Espitalet, le sentier pénètre doucement en sous-bois et la fraîcheur y est très agréable... Certes, c'est une fraîcheur toute relative car la forêt est assez ouverte et donc le soleil joue à cache-cache entre les hautes branches. Mais les sapins procurent néanmoins une ombre apaisante et l'on chemine entre les rochers couverts de mousses verdoyantes et les fleurs colorées.

golf 2016 (18)

golf 2016 (27)

golf 2016 (25)

golf 2016 (26)

Point "culminant" de cette randonnée facile pour une journée chaude où les efforts intenses sont à éviter, le Lautaret avant de redescendre doucement vers le point de départ. Entre les herbes, marguerites, coquelicots, chardons et autres plantes sauvages viennent éclairer les sous-bois. Quand on a de la chance, on peut tomber sur un parterre de fraises des bois... Petites mais si parfumées ! Pas le cas ce matin...

golf 2016 (17)

golf 2016 (15)

golf 2016 (36)

golf 2016 (47)

Et surprise, de-ci, de-là, des chalets minuscules se  cachent au fond des bois. Des abris de jardin destinés aux agriculteurs qui exploitent les champs voisins ou bien le refuge d'un hermite en mal de solitude vivant à l'écart de la modernité et de ses inconvénients... Sous le soleil ou dans la neige, sans autre bruit que celui des oiseaux ou du vent dans les branches. Un isolement dépaysant et reposant que j'aime le temps d'une escapade de vacances mais que je n'envierais pas pour le vivre de façon durable.

golf 2016 (35)

golf 2016 (49)

Posté par francette83 à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juillet 2016

Pause cascade !

Lundi 18 Juillet

Fauge 2016 (11)

Ce soir, je n'écrirai pas beaucoup... Longue randonnée en forêt... Pas mal de kilomètres dans les baskets et en plus, il fait encore très chaud... Mais justement, j'ai envie de partager avec vous quelques images "rafraîchissantes" à souhait. Clichés pris en direction de la cascade du Fauge, avec de longues sentes en sous-bois... Au frais sous les sapins gigantesques depuis le Pont de l'Amour.

Fauge 2016 (4)

Fauge 2016 (19)

Fauge 2016 (26)

Un univers "au fil de l'eau" puisqu'on longe constamment le torrent au son cristallin et aux eaux transparentes. On marche sans vraiment le sentir car l'ombre bienveillante forme un écran idéal pour couper court à la forte chaleur. Tantôt fougueuses et bravant les rochers pour dévaler la pente, tantôt dociles formant un délicat miroir aux reflets verts, les eaux jouent avec la forêt. Juste avant l'accès à la cascade, pause fraîcheur par excellence !

Fauge 2016 (5)

Fauge 2016 (9)

Fauge 2016 (17)

Et puis il faut bien quitter l'ombre généreuse pour redescendre vers le village, en passant par le pré aux ânes... Mes doux ânes au regard magique et au pelage rebelle. De retour d'une journée sans doute bien chargée avec des enfants et des familles à "transporter" au coeur des sentiers de randonnée pour une approche différente de la nature. Détente totale pour les gentils "bourricots" en attendant de reprendre du service demain.

Fauge 2016 (43)

Fauge 2016 (44)

Fauge 2016 (40)

Fauge 2016 (48)

Fauge 2016 (55)

Posté par francette83 à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2016

Le coeur lourd

Dimanche 17 Juillet

Golf Corrençon 2016 (49)

Le coeur lourd

Ce matin, j'ai le coeur lourd

La haine a remplacé l'amour

La musique et les flonflons

Ne tournent plus très rond

Le soleil d'été ne brille plus

Les rires joyeux se sont tus

Effacés les éclats de fête

En un instant tout s'arrête

Finis les regards émerveillés

Eclairs sous la voûte étoilée

Les fusées tout en couleur

Ont laissé place à la peur

Ce matin j'ai le coeur gris

Nice à des larmes enfouies

Sous les galets de la plage

L'air est frais sur son rivage.

 

 

 

 

Posté par francette83 à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juillet 2016

Le ciel à l'envers !

Samedi 16 Juillet

DSC08027

Ce matin, le Vercors s'est réveillé à nouveau sous un franc et généreux soleil et l'idée balade a commencé à germer dès dès le petit-déjeuner. Confitures maisons et tartines pour entreprendre une jolie randonnée au Lac du Pré par la station des Glovettes. Départ de la balade en sous-bois, par un sentier escarpé entre les sapins qui dominent la barre d'immeubles de cette partie de la station. Le Balcon de Villard à gauche, les Glovettes, à droite... Démarrage des pistes de ski en hiver... Randonnées vers les crêtes en été !

DSC08019

DSC08000

DSC08004

DSC08017
Assez rapidement, on sort de la forêt pour aborder de larges pistes ( de ski, justement ! ) qui s'élèvent vers les télécabines et les télésièges. Efforts garantis car ça grimpe ferme... Mais le panorama en vaut la peine. On est seuls au monde, sur le toit du monde ou presque... Les moutons ont pris possession des prairies et ont remplacé les skieurs sur les pentes. Seul l'une des télécabines fonctionne au départ de la Côte 2000 pour les piétons ou les vététistes qui étaient nombreux à dévaler les sentiers aujourd'hui.

DSC08015

DSC08020

DSC08023

DSC08066
Et puis, après la dernière montée jusqu'aux terrasses du Lac du Pré ( la plus redoutable en fin de parcours !), la récompense ultime est là, sous nos yeux... Le petit lac aux reflets d'émeraude, entouré de verdure et servant de miroir au ciel pour qu'il s'y noie tout entier. Un havre de "pêche" pour quelques passionnés de calme et de sérénité absolue.

DSC08024

DSC08030

DSC08028
Alors on fait la pause pour mieux s'imprégner de cette beauté indéfinissable qu'offre le paysage. On fait le vide, on repousse le temps d'un instant les images de violence que nous impose le monde en ce moment pour écouter chanter les oiseaux, regarder le lent ballet des parapentes qui survolent les montagnes ou admirer un papillon multicolore qui vient se poser jusque sur notre main. Plus de méfiance, plus de peurs... juste la nature en tête à tête avec le ciel et le soleil.

DSC08035

DSC08063

DSC08048
Une communion totale entre les hommes et la nature comme nulle autre semblable... Des instants précieux qu'on veut retenir au ceux de ses yeux et de son coeur pour les jours de grisaille. Des souvenirs limpides comme l'eau cristalline du lac où l'on peut admirer le ciel à l'envers. Le coeur bat un peu plus vite, un peu plus fort... Le monde vu ainsi est tellement beau !

DSC08053

Posté par francette83 à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,